Celui qui s’annonce comme l’Emmanuel

 

Non. Tu ne le dirais pas. Tu ne l’aurais pas dit. Tout simplement parce que le coming out, ce n’est pas (et ça n’a jamais été) dans l’air du temps (sauf peut-être dans les années 1990, et encore…), et que le mythe de « l’identité homosexuelle » a toujours avancé masqué. Donc tu mens, Emmanuel. D’autant plus dans le contexte mondial boboïsé qui entend supprimer toutes les étiquettes LGBT « homo », « hétéro », « bi » au profit de « l’Amour ».