Il est bon de recevoir l’amitié de gars qui sont parfois « mariés homosexuellement », qui sont aux antipodes de tes pratiques et opinions, mais qui font l’effort de t’aimer en connaissance de ta foi, en connaissance de ton blog, malgré tout. C’est une belle leçon, cette confiance au-delà et avec nos différences. Et c’est de toute beauté ! Je suis heureux de revenir à mes premières fraternités homosexuelles, juste avant de mourir.