J’ai écouté en entier ces trois rigides adeptes du cardinal Sarah, à la télé « catholique » nord-américaine EWTN (sorte de Riposte Catholique ou de Réinformation TV… avec des sous) qui râlent contre le document final du Synode des jeunes, mais pas pour les bonnes raisons, et sans proposer de solution joyeuse et incarnée :
 

 

Je résumerais en deux mots leur attitudes : peur + menace. On dirait les chefs des prêtres du temps de Jésus. Horrible. Aucune annonce de la Bonne Nouvelle (aux personnes homosexuelles, entre autres). Que de la plainte, de la tristesse, de l’intransigeance, de la peur et de la menace, au nom de la « prudence » et de la « Vérité christique ». Une bande de psychorigides. Je vous avais annoncé que, si la vague progressiste n’était pas réjouissante pour l’Église, la vague conservatrice incarnée par le cardinal Sarah serait encore plus grande et dévastatrice car elle prend l’apparence de l’ordre. Le schisme est proche, surtout parce que les catholiques ne se méfient absolument pas de leur aile conservatrice/traditionaliste.