« De quoi ont-ils peur, les opposants au « mariage pour tous »? » me demandent les sceptiques, sur le point de signer les yeux fermés au projet de loi. Pas que le Réel et l’Amour incarné (dans la différence des sexes) disparaissent. Ils ont tout simplement peur qu’Ils ne soient plus reconnus. Et cette peur est vraiment justifiée. Car quand on ne reconnaît plus le Réel, on se déshumanise et on fait beaucoup de mal… et en plus, sans même s’en rendre compte puisqu’on ne se regarde plus agir!