L’horreur L’Oréal ne se cache plus. La Franc-Maçonnerie fait sa grande braderie sur le tissu aurique alchimique. Approchez ! N’ayez crainte. C’est Céline Dion qui nous accueille dans sa loge !
 

 

Après vous avoir parlé de la recette des goûts musicaux homosexuels, voici mon décryptage des codes francs-maçons truffés dans la nouvelle publicité de la diva gay friendly québécoise pour la fameuse marque cosmétique de coloration de cheveux L’OréalNous le valons bien »), firme qui veut nous transformer tous en veaux d’or (sans rire), et donc à terme tuer les êtres humains (ben oui !) avec des étoiles électriques et brillantes dans les yeux.
 

La Franc-Maçonnerie, au nom de la « liberté », du « respect », et des trois champs lexicaux qui la caractérisent (1 – La lumière-or ; 2 – l’architecture ; 3 – l’Humanisme intégral gyno-angéliste), entend faire de chaque Humain l’auto-créateur de sa propre transformation en statue d’or. Et Céline se prête à l’exercice architectural, puisqu’on la voit suivre scrupuleusement toutes les étapes de l’alchimie (conversion du plomb en or) de son relooking. Elle se place dans le droit fil (c’est le cas de le dire !) de la Nouvelle Religion mondiale qui projette de remplacer Dieu (Jésus) par le dieu « Électricité » et le dieu « Soleil » (héliocentrisme)… comme je le démontrerai en détails dans mon prochain livre au sujet de la série Joséphine ange gardien.

 

1 – LUMIÈRE-OR

La publicité pour L’Oréal met le paquet sur la dorure textile ! La luxueuse chambre d’hôtel de la star est baptisée « Suite Haute Couture ». Dans la Nouvelle Religion mondiale, le lumino-textile ou pierreux occupe une très grande place, et est souvent figurée par les cheveux d’or (c.f. le film d’animation « Raiponce »). Et c’est ce que Céline reproduit sur elle. Ses cheveux luisants sont transformés en or électrique (ils sont même flashés par les photographes, à la fin).
 

 

 

 

De plus, la vedette porte une robe de chambre jaune, avec un dragon asiatique (la Bête angélique) brodé en liserets d’or.
 

 

Et ses copines s’habillent également soit avec des pantalons soit dorés, soit avec des vêtements où sont cousues des radiations solaires.
 

 

Certains paparazzis portent aussi du vernis à ongles aurique.
 

 

Les instruments de musique à cordes sont bien représentés dans la réclame : le piano et puis surtout la harpe.
 

Pour que le processus alchimique des francs-maçons s’opère, il est indispensable de respecter l’étape de l’hermétisme, c’est-à-dire de l’enfermement de l’initié(e) dans un isolement dit « créateur » et « divin » (pour se concentrer dans sa « bulle », rassembler ses « idées », construire sa propre matière aurique). Et c’est ce qu’observe scrupuleusement Céline, puisqu’elle se cloître dans ses appartements, en affichant sur la poignée de sa porte un « Please do not disturb ».
 

 

Une fois enfermée dans son atelier, la diva vit son intimité avec les accessoires de la transformation alchimique capillaire. Le plus dingue, c’est qu’elle « aime » les objets plus que les Hommes. Elle embrasse carrément sa crème…
 

 

D’ailleurs, elle possède dans sa chambre des collections impressionnantes de flacons de parfums, de chaussures, de vêtements… preuve de son idolâtrie fétichiste et matérialiste.
 

Ensuite, elle procède à l’application de la teinture en suivant différences étapes : gomminage des cheveux, shampoinage, essorage, séchage (musicale : le sèche-cheveux fait office de micro), démonstration dans le miroir, défilé chorégraphique et jeu sexy avec les cheveux en mouvement.
 

 

 

 

Dans la cosmovision maçonnique alchimique, l’or (la Pierre philosophale) occupe une place centrale. Et dans cette publicité de L’ORéal (rien que le nom de la marque vantée nous met sur la piste !), il est omniprésent. D’ailleurs, l’une des chefs du gang féminin dionien feint de lire un article de journal titré « Respect », et dont le sous-titre est consacré – je vous le donne en mille – aux « réseaux des géants miniers »…
 

 

Comme par hasard, dans le laboratoire alchimique et cosmétique de la sorcière Céline, on retrouve les cinq bandes de pouvoir aurique du rite inca déclinées par Alberto Villoldo (c.f. Cyndi Dale, Le Corps subtil : La grande Encyclopédie de l’Anatomie énergétique, 2009) : le blanc, l’argent, le jaune, le rouge et le noir.
 

 
 

2 – FÉMINITÉ ASEXUÉE AUTO-CONSTRUITE

 

La Franc-Maçonnerie, pour tuer l’être humain au nom de la diversité, veut le transformer en 5 choses : 1) en végétal ; 2) en animal ; 3) en minéral (pierre) ; 4) en robot (objet) ; 5) en ange (énergie). Et rien que pour le premier élément, les fleurs occupent une place très importante dans la publicité.
 

 

Concernant l’asexuation angéliste, l’homosexualité est relativement présente dans le spot : Céline offre un bouquet de roses à la femme de chambre de l’hôtel ; puis elle s’acoquine avec la harpiste ; et enfin, après avoir caressé la chevelure d’un homme attablé, elle lui emprunte finalement sa compagne en lui prenant la main.
 

 

De plus, le miroir de la chambre de Céline est teinté des mêmes couleurs que la transsexualité angéliste et l’asexuation bisexuelle (comme je le démontre dans mon analyse de la série Sex Education): bleu, rose et violet.
 

 

Par ailleurs, la Nouvelle Religion mondiale s’appuie sur le féminin sacré, mâtiné d’une diversité marketing. Et dans ce clip publicitaire, le féminisme déluré et rebelle est très marqué : Céline se la joue femme-enfant rebelle et inaccessible (la figure de l’Effrontée est un classique des films du Gouvernement Mondial) ; les pères sont absents ; les mères sont présentées comme les grandes méchantes.
 

 
 

3 – LA FRANC-MAÇONNERIE SATANISTE ET SON HUMANISME INTÉGRAL

 

L’humanisme intégral, comme l’explique le frère Samuel dans Les Attaques du démon contre l’Église (1999), est l’autre nom de la Bête décrite dans l’Apocalypse de saint Jean. Il constitue un individualisme de masse, autrement dit un communisme. Et on le voit parfaitement dans la publicité de Céline. L’hermétisme (qui est en réalité un narcissisme égocentrique) se fait appeler « Respect », titre-phare d’Aretha Franklin envisagé comme un hymne féministe mondial (le respect en question, en gros, est synonyme de « Foutez-moi la paix », et non d’Amour).
 

La Franc-Maçonnerie est un lobby puissant (bien qu’éclaté, invisibilisé par les bonnes intentions et les paillettes des loges artistico-médiatiques, et divisé contre lui-même). Et comme par hasard, Céline Dion se rend au « Hall-Lobby » pour y retrouver les gens de sa secte de luxe.
 

 

Parmi les accessoires les plus célèbres des initiés francs-maçons, on a les gants blancs. Et la chanteuse ne se prive pas pour les enfiler !
 

 

On retrouve également les chandeliers maçonniques à trois branches au sein de l’hôtel.
 

 

Dans les Temples maçonniques, on a également les deux colonnes qui encadrent les rituels. Eh bien on les voit clairement dans le hall de l’hôtel (dont le sol ressemble vaguement à un Pavé Mosaïque, leitmotiv franc-maçon).
 

 

Sans compter que la déco de la suite de Céline est très XVIIIe siècle (pile l’époque de l’émergence de la Franc-Maçonnerie mondiale).
 

 

Dans le symbolisme franc-maçon, les pyramides, les tours (en particulier la Dame de Fer, c’est-à-dire la Tour Eiffel) et les « W » (Marque de la Bête) sont très appréciés.
 

 

Les 3 boîtes de produit de coloration capillaire mises côte à côte (numérotées chacune 1-2-3) forment le 666, donc la Marque de la Bête diabolique. Et par ailleurs, il y a 3 plans successifs faits sur le numéro de la chambre n°361.
 

 

 

La veste pailletée de Céline avec les épaulettes bouffantes pointues a la forme cornue de la Bête.
 

 

La place du digital et du manuel (la Marque de la Bête est décrite par saint Jean comme la puce électronique qui sera située sur la main droite et le front) est grande dans la publicité de L’Oréal : certaines mannequins sont tatouées sur le dos ; et avec son chauffeur de taxi, Céline fait un « check »/« give me five », avant de lui jeter un sort avec sa main pleine d’emprise magnétique distancée (comme si elle chargeait énergétiquement le poing fermé de son cher comparse).
 

 

 

 
 

En résumé, ce vidéo-clip sympathique est top maçonnique. Et ceux qui refusent de le voir ont… de la poudre L’Oréal dans les yeux !
 
 

N.B. : Je vous renvoie à mon article sur la publicité Kenzo.
 

L’incendie de Notre-Dame n’est pas du tout une manœuvre franc-maçonne, allons allons, où allez-vous chercher tout ça… ?