Je discutais aujourd’hui avec une amie « maître-électricien » sur le double danger mondial qui nous pend au nez pour ces Fins dernières, et que je développe dans mon livre Homo-Bobo-Apo ainsi que dans mon prochain livre sur l’héliocentrisme (culte solaire) dans la série Joséphine ange-gardien : le risque d’éruption solaire + le réveil des volcans, qui vont déchaîner la mer et les cieux, par l’impulsion des démons.

 

Je vous ai retranscrit ce qu’elle m’a dit et que j’ai enregistré sur dictaphone, dans un hôtel de saint Germain des prés. Pour dénoncer la politique économique mondiale du « Tout solaire », elle m’a dit :
 

ELLE – « Le soleil a un cycle d’à peu près 11-13 ans, et à ce moment-là, il y a des éruptions qui se font. Les éruptions solaires se manifestent sous la forme des aurores boréales, qui sont les champs électro-magnétiques des flayrs du soleil. On est passés au mois d’octobre-novembre dernier à côté d’une éruption de classe X : ce sont des éruptions majeures qui surchargent les lignes électriques aériennes qui sont alimentées par le courant électrique alternatif. Quand ces champs électro-magnétiques viennent sur ces lignes, il y a un risque de faire fondre les postes de transformation. Et comme on n’a pas de matériel de rechange, une étude avait démontré qu’il fallait à peu près 10 ans avant un retour à la normale. Barack Obama a pris comme dernière mesure au niveau de la Maison Blanche une mesure pour prévenir des risques de ce qu’ils appellent la météo spatiale. Le problème, c’est que ne seront impactés que les pays développés et les pays en voie de développement dépendants de l’électricité. Et l’étude qui avait été faite par la NASA démontrait qu’aucun organe – ni pompiers, ni armée – ne serait épargné. Car quand tu n’as plus de courant, tu n’as plus de pompe, tu n’as plus d’eau, alors tu n’as plus rien. Les Africains, qui sont bien moins dépendants que nous de l’électricité, évidemment, ne seront pas impactés, parce que ce champ électro-magnétique n’impacte pas l’Humain. Ce qui me fait dire qu’on risque un jour de se retrouver dans la situation où les premiers seront les derniers, et les derniers les premiers…
 

MOI – Tu veux dire que l’éruption solaire risque d’impacter les pays sur-électrifiés ?
 

ELLE – En fait, les Américains, au niveau de la CIA, avaient pris un agent qui s’appelle le sergent Ed Dames. Il était en charge de visualiser ce qui allait se passer au niveau des conflits. Et son équipe a vu tout un tas d’événements (ils ont anticipé Fukushima, par exemple ; et pour l’avenir, ils entrevoient une bombe sur le Kremlin de la Corée du Nord, ils voient une sorte de navette qui s’écrase). Et ils prédisent que le dernier gros conflit, ce sera celui de l’éruption solaire : ils ont vu l’armée lever les yeux au ciel à ce moment-là – ce qu’ils appellent le Kill Shut (Coup fatal). De mémoire, la dernière éruption solaire, ce fut en 1882, et on était à l’époque du télégraphe. Donc il n’y avait pas d’électricité partout comme aujourd’hui. Et il y a eu des morts. Les lignes télégraphiques – c’étaient les seules lignes qui existaient – ont été complètement perturbées. Il y en a eu une autre, je crois que c’était en 2009, au Canada, qui a plongé le pays dans un black-out. En ce moment, on a des satellites – SDO (Solar Dynamic Observatory) – qui observent continuellement le soleil, pour connaître le moment où il va lâcher sa flayr, et qu’il va falloir couper les satellites. Les satellites sont en première ligne et doivent être coupés quelques minutes avant l’éruption si on veut avoir une chance de les sauver. Sinon, tous les composants électroniques sont saturés, et tous les réseaux de télé-communication fichus. Actuellement, à l’heure où je te parle, il y a des gens qui observent le soleil, parce qu’on est en permanence en danger. On n’est pas en danger de réchauffement climatique. Et l’autre danger imminent, c’est les éruptions de volcans. La plus grande famine en Europe, ce fut en 1816. C’était ensuite l’année sans été. Parce qu’il y a eu, un an avant, une éruption en Indonésie d’un supra-volcan qui avait jeté dans la stratosphère des poussières, et ça avait recouvert pendant un an tout le plafond : plus rien ne poussait.
 

MOI – Mais quel est le lien entre le soleil et les volcans ? Est-ce qu’une éruption solaire peut réveiller une activité volcanique ?
 

ELLE – Pour l’instant, je ne vois pas de lien. Mais j’ai fait une analyse. J’ai pris toutes les éruptions solaires, tous les grands cataclysmes, révolutions, Gilets Jaunes, etc. Les grandes guerres ont toujours eu lieu au moment des pics solaires. Donc il y a une influence des champs électro-magnétiques sur le comportement humain – peut-être le stress, la nervosité. Mais j’ai fait la corrélation entre les cycles solaires et les grandes dates de l’Histoire de France. Et ça correspond toujours. Par ailleurs, le danger avec les volcans, c’est que malheureusement l’Europe a pris la décision de mettre des panneaux photo-voltaïques partout. Si jamais on fait ça, on va se retrouver dans le même cas de figure puisque la politique du « E = 0 » (Énergie = Zéro Coût) va faire qu’en cas d’éruption volcanique, on n’aura plus d’énergie. Donc si tu as des photo-voltaïques sur ton immeuble, par exemple, non seulement tu auras une famine parce qu’il n’y aura plus de production due au volcan, mais en plus, tu n’auras plus d’énergie.
 

MOI – Tu es en train de me dire que les pays occidentaux, malgré les apparences, sont la cible privilégiée des volcans et des éruptions solaires ?
 

ELLE – Aujourd’hui, le monde est coupé en deux. En Afrique, ils n’ont même pas l’électricité. L’énergie est concentrée en Occident. On ne peut pas continuer mondialement à se développer comme ça, en laissant ces pays derrière. Et en plus, on est très fragiles. On est beaucoup plus fragiles qu’eux, en réalité. On se sent sur-puissants, mais toute notre technologie et cette électricité nous a rendus fragiles. Les Africains sont beaucoup plus puissants que nous, parce que eux, ça ne les impactera pas. Parce que le champ électro-magnétique n’a aucune incidence pour l’Homme. Il n’agit que sur les lignes électriques, et va simplement nous couper de tous nos moyens. Par exemple, à Paris, pour avoir de l’eau, il y a des pompes. Moi, j’ai travaillé dans les traitements de l’eau : ce sont des pompes électriques qui font remonter l’eau à ton robinet. Demain, s’il n’y a plus d’électricité à Paris, il n’y a plus d’eau au robinet à Paris. Et pas que. Il n’y a pas non plus d’argent à ton distributeur. Il n’y a plus d’essence à la pompe. Il n’y a plus rien. Tu imagines dans quel chaos on peut être plongés… sans même que le corps soit encore directement impacté. Juste la technologie, quoi. Juste ce qui fait notre richesse par rapport à la pauvreté de l’Afrique. En Afrique, ils n’ont rien. Ils marchent pour aller chercher de l’eau. C’est des puits avec des cordes. C’est rare qu’il y ait des moteurs électriques dans certaines régions. Ces gens-là ne seront pas impactés sur leur quotidien.
 

MOI – Éruption solaire : la prochaine, elle est prévue pour quand ?
 

ELLE – Aucune idée. Personne ne peut le dire. On y a échappé belle. C’est une loterie. Le soleil lance dans un sens ou dans l’autre. C’était vers la planète Mars, je crois. Moi, j’ai même une théorie : je pense même qu’il y avait de la vie et de l’eau sur Mars. Et que la raison pour laquelle il n’y en a plus, c’est une éruption solaire. Parce que là, je te dis, il a tiré en octobre-novembre de cette année en direction de Mars avec une classe X. Et on a eu beaucoup de chance : ça aurait pu être vers la Terre… Ça peut être n’importe quand : demain, après-demain. Mais les gens, les Humains, se concentrent sur le réchauffement climatique, et ils veulent mettre des panneaux solaires. La chaire de l’Université Catholique pour l’Environnement est détenue par le patron de Saint-Gobain qui veut mettre des panneaux solaires partout. Et c’est un énarque. Un universitaire. Deux millions d’euros de salaire par an… Tu comprends, maintenant, mon amour pour les universités ! (rires). »,
 

Je rajoute, pour finir, que le culte du soleil (héliocentrisme) en tant que Nouvelle Religion mondiale des Fins dernières est annoncé dans la Bible. Par exemple, dans le livre du Deutéronome (Deut 4, 19), Dieu le Père précise que tout ce qui est en rapport avec l’adoration du Soleil est strictement interdit. Dans le livre d’Ézéchiel (Ez 8, 15-18), également, il est donné le culte au dieu Thammuz (dieu solaire) : « L’Éternel m’emmena vers la cour intérieure de la Maison du Seigneur : voici qu’à l’entrée du sanctuaire du Seigneur, entre le Vestibule et l’autel, il y avait environ vingt-cinq hommes tournant le dos au sanctuaire du Seigneur, et le visage vers l’orient. Ils se prosternaient en direction de l’orient, vers le soleil. Et il me dit : « Tu as vu, fils d’homme ? Est-ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu’ils commettent ici ? Oui, ils remplissent le pays de violence, ils provoquent encore mon indignation : les voici qui élèvent le rameau jusqu’à leur nez ! À mon tour d’agir avec fureur ; je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne. Ils auront beau crier à mes oreilles d’une voix forte, je ne les écouterai pas. » Quant à l’éruption solaire, elle est décrite par la montagne de feu qui descend du Ciel sur la Terre dans le livre de l’Apocalypse de saint Jean.