Je me rends cet après-midi au Grand Palais, à la conférence sur les gemmes (vous savez, les pierres précieuses multi-facettes telles que le diamant, le saphir, le rubis et l’émeraude). De quoi agrémenter le prochain chapitre de mon livre sur les « pierres vivantes » et le cube, car les francs-maçons sont maintenant en train de nous faire croire que l’être humain est matière cubique divine et dorée, est une pierre vivante divine et cosmologique qui possèderait une énergie et des vertus cosmiques/magiques/curatives propres. Je cite le prospectus du Grand Palais : « En Inde, les bijoux ne sont pas de simples ornements, de simples parures : en raison de l’origine mythique et des vertus talismaniques de l’or et des gemmes qui les constituent, ils sont perçus comme un microcosme de l’univers – un royaume métaphysique ». En gros, selon eux, la pierre serait un concentré métonymique de l’homme angélique cosmique et lumineux (luciférien). Un ange de transparence irradiante. J’avais déjà, dans mes études sur l’homosexualité, décrit depuis bien longtemps le diamant comme une métaphore courante du diable dans la fantasmagorie homosexuelle (cf. le code « Homme invisible » de mon Dictionnaire des Codes homosexuels). Et comme par hasard, on retrouve autour de cette spiritualisation actuelle des pierres exactement le jargon et les outils de la sorcellerie sataniste New Age : ils nous parlent des gemmes, des amulettes et des talismans : carrément. Et les francs-maçons sont fans de la Pierre philosophale, qu’ils décrivent comme un « Moi intérieur ». Je vais bien m’amuser !
 

Le diamant d’« innocence » est l’âme ou le coeur livré(e) au diable


 

Par ailleurs, et au passage, je ne sais pas si vous avez remarqué la tenue du coach M Pokora pour les battles de The Voice 6, mais c’est une vraie profession de foi païenne : Matt porte un blouson bomber en satin noir avec des détails pailletés Yves Saint-Laurent : un graphisme de diamant (une gemme rose), un lettrage « Oh Dear » (cube entouré de pyramides) et un lettrage « Never Say Never » (une revendication de la désobéissance), et un quasi rainbow flag (une revendication de l’hétérosexualité bisexuelle). Réveillons-nous avant que l’Antéchrist transforme notre coeur de chair en coeur de pierre.