La fachosphère et les « catholiques » de droite et d’extrême droite (Le Cercle Aristote et Pierre-Yves Rougeyron, l’Institut Civitas, le cardinal Sarah, le SIEL et Karim Ouchikh, l’UPR et François Asselineau, l’Homme Nouveau, l’Académia Christiana, L’Incorrect de Jacques de Guillebon, etc.) ne sont PAS DU TOUT francs-maçons. Allons donc… Où allez-vous chercher tout ça… La Franc-Maçonnerie, ça ne peut être que la gauche et les athées anticléricaux, voyons !
 

 

 

 

 

N.B. 1 : Je rappelle, pour ceux qui ne savent pas détecter les francs-maçons « cathos », que leur discours repose sur les trois champs lexicaux de la Franc-Maçonnerie actuelle (lumière-tissu + architecture + humanisme intégral) et qu’ils y rajoutent un messianisme christocentré et un millénarisme transformant Jésus en puissance, en force lumineuse, en racines, en conquête, en croisade identitaire, en culture à transmettre, en patrimoine civilisationnel traditionaliste à rebâtir, en groupe armé des armes humaines, en géniteurs voués prioritairement au mariage procréatif ou au célibat consacré ascétique et abnégationiste.
 

N.B. 2 : Il est étonnant de voir partout dans le monde un engouement euphorique pour le cardinal Sarah de la part des traditionalistes catholiques. En particulier dans le continent latino. Et je me dis : celui qu’on veut faire roi – même ecclésial – ou qui suscite massivement chez les autres ce genre d’envie carriériste, n’est absolument pas net et est carriériste lui-même (sauf qu’il attend que ce soit ses fans qui l’érigent sur son trône de gloire humaine plutôt que ça vienne de lui, pour que son coup d’État paraisse humble et désintéressé).
 

 

 

N.B. 3 : J’ai été bien inspiré de couper le lien « amical » avec le psychanalyste Vincent Rouyer, car je viens de visiter son Facebook, et c’est devenu un nid à bobos fachos (mépris et grogne systématiques contre le Pape François, rejet des migrants, soutien ambigu de la peine de mort, anti-gauchisme arbitraire, adulation du cardinal Sarah, extrême droite non assumée, traditionalisme obsessionnel, etc.).