C’est génial, cette catégorie « les intégristes » ou « les réactionnaires » qu’inventent les véritables intégristes pour se justifier de ne pas penser. Comme les syndicalistes véreux, ils créent les problèmes qu’ils prétendent résoudre, pour ne pas les résoudre, au final… et même (un comble !) pour les empirer afin de se donner une raison d’exister et de rendre leur destruction indispensable.

Sur Twitter le 28 août 2014 (et au futur, et avec toute la rhétorique paranoïaque qu'il faut)

Sur Twitter le 28 août 2014 (et au futur, et avec toute la rhétorique paranoïaque qu’il faut)