Séjour à Cholet depuis hier, et pour une dizaine de jours chez mon père.

 

(Le voyage en co-voiturage la veille a été houleux. On s’est pris le chou avec un des voyageurs – qui ne savait pas écouter – et qui s’est insurgé contre moi parce qu’il me soutenait que l’être humain n’était pas plus grand, plus libre, plus intelligent et plus conscient que l’animal, alors que je soutenais le contraire et la noblesse de l’Homme. Pensée misanthrope et pro-animalière fortement répandue dans notre monde actuel qui se déshumanise et court à sa perte. Déjà, quand j’étais prof, j’ai constaté la grande désillusion qui gagnait certains de mes élèves, prêts à préférer les animaux aux Hommes. #BientôtApocalypse)

 

À la messe, les deux premières lectures d’aujourd’hui (dimanche 19 juillet 2015) m’ont réjoui le coeur et m’ont encore plus connecté avec les Secrets de Fatima (la diatribe contre les prêtres catholiques, l’annonce de l’Avertissement et de la Venue du Christ, etc. : la Bible, c’est encore plus précis que le Journal de 20h).

 

Ces jours-ci, j’ai un boulot d’écriture énorme à faire, de lectures aussi (finir « Celui qui n’a jamais péché » du Père Jean-Philippe, lire un livre de René Girard ainsi que « Les Confessions » de l’exorciste du Vatican le père Amorth : beau programme). Le tout combiné avec 4 jours d’animation auprès de mes deux neveux Romane et Simon (6 et 4 ans), pour prêter main forte à mon père : Tonton Philippe is back ! 😉