Fruit de ma marche de ce matin avant d’aller au lycée Thérèse Chappuis pour parler des couples homosexuels à un groupe de lycéens : ce pense-bête court et synthétique pour répondre à deux questions à propos de l’authenticité de l’« amour » homosexuel :

 

I – POURQUOI L’UNION HOMOSEXUELLE N’EST PAS DE L’AMOUR ?

 

II – POURQUOI C’EST SI DUR DE LE DIRE ?
 

 

 

I – POURQUOI L’UNION HOMOSEXUELLE N’EST PAS DE L’AMOUR ?

 

– Rejet de la différence (des sexes surtout)

-Relation fondée sur la peur et la haine de soi.

-L’amour est un don entier, pas partiel.

-Union homo = parodie d’amitié (amitié amoureuse) + parodie d’amour (amour platonique)

-Fermeture partielle à la vie.

-Union homo ne rayonne pas.

-Confusion entre sincérité et Vérité, entre être amoureux et aimer.

-La réalité des unions homos : ma propre expérience (pas du tout catastrophique) + les statistiques (la première fois ; ennui ; rapports de domination/soumission ; infidélité ; violences).
 
 

II – POURQUOI C’EST SI DUR DE LE DIRE ?

-Parce qu’il y a les mauvais exemples hétéros.

-L’ignorance sociale par rapport au sujet.

-Le climat de banalisation de la différence des sexes.

-Parce qu’il y a l’amitié (soit avec une personne homo de notre entourage, soit dans le « couple » homo)

-Le fait que l’homosexualité ne soit pas un choix, ou soit un désir avant d’être une pratique.

-La croyance sociale au CONSENTEMENT (Il suffirait que deux personnes soient d’accord pour que leur acte soit juste…)

-La peur de « juger ».

-La propagande télé : soit noire (homophobie + homosexualité juxtaposée à un sujet hyper grave), soit rose (humour + cuculand + biopics falsifiant l’histoire)

-La nécessaire fragilité d’amour qu’est la différence des sexes (ex : le « couple » lesbien à Anuncio)

-Parce que l’union homo, ce n’est pas rien !

-Parce que seule une personne homo continente est crédible pour défendre ça.