On me demande parfois comment ma famille réagit face mon homosexualité. Je réponds souvent qu’il n’y a de brouille qu’avec ceux qui l’ont applaudie. Ça prouve bien que l’homophobie est très « gay friendly« .