Y a-t-il parmi vous un photographe en herbe qui n’a pas besoin d’argent (parce que je ne peux pas lui en donner lol) mais qui serait ok pour faire à Paris une rapide séance shooting gratos en vue de réaliser deux photos de couverture pour mon prochain livre que je pense intituler : « Pourquoi l’homosexualité est LE sujet le plus important et prioritaire pour notre monde d’aujourd’hui. Et pourquoi ce sera nié et on te traitera comme de la merde (y compris dans l’Église catholique) » ? Quelqu’un de motivé ? Merci à vous.
 
 
 

Ce livre n’est pas une blague. En rédigeant le contenu de mes deux prochaines conférences en Suisse, je me rends compte que c’est tellement bon, documenté, percutant, imparable (même au niveau de la Charité), que je peux tout à fait en faire un mini-livre, en deux parties synthétiques, avec plein d’exemples pour illustrer. Alors maintenant que je sais qu’il est facile d’éditer par soi-même, je n’hésite plus !
 

Voilà ce que je mettrais en 4e de couverture, ou en introduction :
 

« Tu parles d’homosexualité en vivant ce que demande l’Église Catholique (à savoir la continence) et en relayant son message le plus fidèlement possible, en expliquant de manière claire et aimante la réalité de l’homosexualité, les mécanismes de l’homophobie. Plus encore, tu démontres par a+b que l’homosexualité n’est pas un petit sujet, mais qu’elle est au contraire le support affectif le plus plébiscité au monde (y compris par ceux qu’elle gêne), l’alibi principal qui fait que notre Humanité fuit la sexualité et rejette l’Église et le Christ (y compris les catholiques, quasiment tous favorables à l’Union Civile et silencieux à propos de « l’amour homo »). Mais non ! On te regarde comme un OVNI. On t’ignore. On te jalouse. On t’avance que tu « exagères », que tu « y vas trop fort », qu’« il y a des choses plus graves » (le chômage, la crise migratoire, l’écologie, le Pape, le transhumanisme, l’avortement, l’Islam, le terrorisme, etc.), que tu es « orgueilleux, fou, mono-maniaque, radicalisé, paranoïaque et narcissique » (sous-entendu pour eux : « …comme toutes les personnes homosexuelles »). On t’invite à te la fermer et à revenir après deux années de congé sabbatique. Alors à un moment donné, la Vérité explose…
 

Ce livre de Philippe Ariño, très ramassé, entend mettre les points sur les « i » par rapport à l’homosexualité, sa place mais également l’omerta dont elle fait l’objet, en particulier dans les rangs de l’Église Catholique, alors même que l’Église du Christ est très claire sur le sujet. Ce n’est pas un règlement de comptes mais plutôt une démonstration factuelle indéniable que la dernière Passion de l’Église est toute proche, mais également que le meilleur est devant nous puisque tout reste à faire ! Le champ de la sexualité a été totalement déserté. Et la France, bien humiliée et confrontée à son orgueil, va très bientôt se réveiller ! »