Grande leçon de vie : une jeune amie aveugle, avec qui je me suis baladé au Jardin des plantes il y a quelques jours, et qui a goûté à la fois aux groupes de délinquants, dealers et drogués, puis ensuite, après sa conversion au catholicisme, aux groupes catholiques (elle m’avait entendu à plusieurs reprises en conférence à Lourdes et ailleurs), m’a certifié qu’elle a été 100 fois mieux accueillie, soutenue et aidée par les caïds et les junkies camés que par ses « amis » et les curés, catholiques et « bienveillants », qui l’entouraient et l’entourent encore aujourd’hui. Ça calme. Et elle a entendu comment, suite à mes témoignages, ses potes catholiques me méprisaient comme ils la méprisaient elle. Oui. Là-haut, nous allons bien halluciner de voir qui va hériter du Royaume de Dieu. Car ce ne sont pas les héritiers revendiqués ou en titre.