Youhou ! Je suis super content ! Je viens de recevoir un mail personnel de Marino Restrepo ! Il envisage de venir en France prochainement, et comme TV Apocalypse sera prête pour le recevoir, et que je suis bilingue, ça va donner une formidable interview ! Trop heureux !
 

Pour ceux qui ne connaissent pas, Marino Restrepo est un homme qui a visité l’enfer. Colombien (né en 1951) il a entendu de Jésus en personne que nous arrivions humainement « à la fin de la fin des fins des derniers temps ». Homme de show-biz ayant fait carrière en Allemagne et aux États-Unis, il a été kidnappé par les groupes armés de Colombie (FARC) en 1997, à l’âge de 47 ans, en l’échange d’une rançon. Attaché et cagoulé dans la jungle pendant 6 mois, il a fait une chute qui lui a permis de vivre non pas une hallucination mais une « illumination de conscience » (comme il le dit lui-même) proche de la mort imminente (NDE : Near Death Experience). Il s’est retrouvé en enfer, face à ses nombreux péchés (33 années sans confession, ça laisse des traces !) mais aussi face à Jésus-Christ. « J’ai réalisé que Dieu, c’était Jésus, en fait ! » avoue Marino Restrepo qui jadis persécutait les catholiques, était persuadé que l’enfer et l’éternité n’existaient pas, et que lui-même était quelqu’un de très bon car il organisait avec ses potes artistes des concerts caritatifs. Une fois revenu à lui, il a pu s’échapper. Depuis, de manière humble et percutante, il témoigne partout dans le monde et ses mots sont édifiants.
 

Par ailleurs, et enfin, je tenais à remercier Jésus et vous tous. Depuis plus de deux semaines, et en particulier depuis la réception du Sacrement de confession au Sacré-Cœur juste avant la Semaine Sainte (le prêtre m’a mis la main sur le front, et m’a dit avec autorité « Stop : c’est du passé » : la fièvre et ma révolte sont retombées immédiatement. La tempête apaisée), je ne ressens plus de tentations (majeures). J’ai l’impression d’avoir bouffé du Lion (de Judas!^^), d’entamer une nouvelle étape dans mon apostolat, de passer la seconde (même si financièrement je vis au « mois par mois », et que publiquement, je n’ai jamais été aussi isolé). La liberté de chroniqueur que me laisse le site espagnol Forum Libertas, la perspective de TV Apocalypse Paris, le tour que prend mon prochain livre (il dépote), me poussent vraiment en avant. La Semaine Sainte a renforcé ma détermination. J’aurais pu m’écrouler. Mais au contraire, je ressors plus fort, et encore plus déterminé pour annoncer courageusement et joyeusement la Vérité. Je n’ai plus de temps à perdre. En gros, là, ça va chier pour le Seigneur ! ^^ J’avance. Et rien ni personne ne pourra m’arrêter.