Je viens de passer la barrière de détection des métaux à la Bibliothèque Pompidou. Le monsieur de la Sécurité a vu, aux côtés de mes clés et mon portable, ma grosse Croix du Christ que j’ai sortie de mes poches. C’était drôle, sa réaction émue, car les agents de sécurité sont censés en imposer en affichant une neutralité sans faille et un contrôle sévère. Je lui ai dit, en parlant de Jésus et de la foi catholique, d’un air convaincu et amusé : « Ha c’est important ! » Il a acquiescé : « Oui. Surtout en ce moment… » J’ai repris mes affaires sur le tapis, et il m’a sorti, en guise d’au revoir : « Alleluia! », avec un sourire. Et j’ai répliqué, avec un aussi grand sourire: « Amen! »
 

Il s’en passe, des choses improbables, pour cette Fin des Temps (et à la Bibliothèque Pompidou!) :-))) Nous allons aller de surprise en surprise juste avant la Parousie…