Je travaille doucement mais sûrement à mon prochain livre sur les bobos, avec un chapitre dédié spécialement aux blogueurs bobos cathos. Ça devrait être savoureux, et très juste, normalement, ce portrait du jeune loup qui se sent l’obligation de tout commenter, de donner son avis sur tout ce qui fait l’actualité, de taper dans le dos des prêtres et des intellectuels cathos (en les vouvoyant), avec ce mélange de mondanité et de souci (maladif) de « faire cool et pas catho coincé » à tout prix.