Capture d’écran 2016-07-19 à 12.30.20

 

#Nice #Orlando. Article destiné à ceux qui me soutiennent que l’homosexualité n’a rien à voir avec ce que nous vivons (crise, terrorisme, islamisme, transhumanisme, etc.), qu’ « il n’y a pas que ça dans la vie », et que le fait que j’en fasse le centre des débats sociétaux serait le signe de ma « monomanie narcissique homosexuelle »… (« Nan mais franchement, faut que t’arrêtes avec ça… »)

 

D’aucun vont se servir de ce qu’ils identifient comme une bizarrerie paradoxale ou minoritaire, pour affirmer haut et fort qu’il faut encore plus faire son coming out et encore plus pratiquer son homosexualité. Quand tout le monde la réduit à un refoulement d’homosexualité, moi, je dis que l’homophobie est à la fois refoulement et surtout pratique et identité « assumées » d’homosexualité (cf. code « Violeur homosexuel » et code « homosexuel homophobe » dans mon Dico)
 
 
 

Et toujours les mêmes qui ne comprennent rien à rien et qui développent les modalités du problème pour ne pas parler du problème en lui-même. Fatigant.
 
Capture d’écran 2016-07-19 à 12.58.31