La continence libère la parole, ouvre la bouche, l’intelligence et le cœur. Sans elle, une personne homosexuelle n’a pas la force de parler, ni de penser sur l’Amour. Elle vit comme anesthésiée.