Aux gens qui me disent que la lutte contre la circulaire Taubira n’est qu’une « perte de temps », qu’elle n’est pas une priorité nationale, et qu’il vaudrait mieux que les opposants au « mariage pour tous » s’occupent des « enfants malheureux qui meurent de faim ou qui sont malheureux avec des parents hétéros dans le monde entier », je réponds ceci : Non seulement notre opposition n’est pas inutile, mais en plus, nous nous occupons de tous les enfants dans la mesure de nos moyens : des enfants malheureux que les pro-mariage-pour-tous décrivent, et aussi de ceux qui vont être tués à cause de la PMA, de ceux qui vont être volés et achetés à cause de la GPA, et de ceux qui vont être privés de la différence des sexes à cause de l’adoption ouverte aux couples de même sexe. Ce ne sont pas des situations moins graves que les enfants « qui meurent de faim et qui sont malheureux avec des parents hétéros ». Les pro-mariage-pour-tous veulent défendre les enfants? Et bien qu’ils les défendent TOUS, y compris les nombreuses victimes que cette loi du « mariage pour tous » va engendrer.