Ce qu’on a du mal à comprendre (…et pourtant, les faits homophobes viennent sans cesse le rappeler), c’est que le désir homosexuel est par nature homophobe. Il est à la fois pour et contre lui-même car il est le signe d’une idolâtrie. Quand la société aura compris cela, elle fera un très grand pas vers la compréhension de l’homosexualité ! Quand elle verra que l’homophobie n’est pas seulement, comme on se rassure de le penser, un refoulement de son désir homosexuel, mais aussi et surtout une acceptation sans limite et irréfléchie du désir homosexuel, elle ne sera même plus tentée de l’appeler « désir ». Le désir homosexuel est plus un refoulement du Désir que réellement un désir. Les personnes homophobes se trouvent autant chez les personnes qui refoulent leur homosexualité que du côté des individus qui disent « assumer totalement et fièrement leur homosexualité » pour ne pas avoir à se remettre en cause.