Là, je viens de découvrir un article (lamentable et datant de décembre dernier) du site Le Salon Beige sur les thérapies de conversion. C’est assez pathétique : ces « catholiques » ne citent même pas la sortie de mon livre et préfèrent m’ignorer (il y a juste quelques commentateurs qui prennent la peine de dire en bas de page : « Philippe Ariño a quand même écrit des articles intéressants… »). Quelle bande de bâtards. Ils tournent le dos aux personnes-clés qui pourraient les aider. C’est la preuve même qu’ils cautionnent en réalité les lois qu’ils dénoncent.