Reprocher aux Veilleurs d’aller « chercher la merde » et de mériter les violences policières dont ils font l’objet actuellement en se rendant sur des lieux où ils savent que leur présence n’est pas souhaitée (l’Élysée, etc.), fustiger les Hommens parce qu’ils auraient « perturbé » la finale de Roland Garros (juste Ciel…), ou bien accuser les familles d’amener leurs jeunes enfants défiler aux « Manif Pour Tous » pour les « endoctriner », c’est aussi bête que de dire à un médecin qu’il serait inconscient, fou et odieux de s’approcher des malades qu’il doit soigner, c’est aussi con que de souhaiter qu’un pompier se brûle parce qu’il est allé aux devants des flammes pour sauver des vies, voire de penser qu’il est lui-même l’auteur de l’incendie qu’il cherche à éteindre ! Revenons au Réel, ne rentrons pas dans ces chantages culpabilisants qui nous feraient prendre notre audace pour de la honte, remettons les responsabilités à leur place et ne prenons pas les choses à l’envers. Ce qui est choquant et criminel, c’est bien l’attitude de notre gouvernement et les incendies qu’il allume çà et là en France, c’est le fait qu’il gaze ou emprisonne sans motif des gens innocents. Pas les Veilleurs avec leurs petites bougies pacifiques, pas leur opiniâtreté à dénoncer les incohérences de notre système « démocratique », ni leurs tentatives d’approche du feu totalitaire provoqué par la Loi Taubira. Pas les Hommens avec leurs fumigènes. Pas les familles avec leurs bambins. Non, les Veilleurs, tant qu’ils restent dans une résistance pacifique, ne vont pas trop loin ! Certes, ils vont là où ça fait mal, mais ils ne font pas mal. Ils ne font que du bien.