capture-decran-2016-09-14-a-08-18-40
 

Les hommes politiques et les prêtres médiatiques qui ont méprisé l’homosexualité – et par la même occasion qui ont boudé mon livre sur l’homophobie (L’homophobie en Vérité) – s’en mordront les doigts. Le mot « homophobie » leur revient en ce moment en pleine poire et va balayer en deux secondes leur campagne pour les primaires et tout espoir d’être élu président. Ça leur apprendra à prendre l’homophobie pour un mythe, une irréalité et une insulte de la novlangue, qu’elle n’est pas, et à dédaigner la réalité que le mot « homophobie » recouvre. Leur peur de l’homosexualité et de l’Église a déjà tué leur carrière et leur crédibilité. Leur mépris des personnes homosexuelles de leurs rangs, aussi.