« Avec Homovox, vous êtes complémentaires, m’assure-t-on. Mettez vos égos de côté. Tu ne détiens pas la Vérité. Vous avez le même but. » Je réponds : PAS DU TOUT. La question n’est pas du tout celle de l’égo mais de la Vérité. Et je ne suis pas du tout sûr que Homovox et moi ayons le même but, et encore moins les mêmes moyens. Je trouve le discours des témoins d’Homovox dangereux, en plus de contradictoire.

Ils ne parlent jamais et n’analysent jamais l’acte homo. C’est la censure totale sur le couple homosexuel et son sens.

Ils défendent l’Union civile (en ne se fixant que sur la filiation par rapport au « mariage pour tous », pas du tout sur l’acte homo), même si quelques rares témoins disent qu’ils sont contre (exemple : Jean-Pier Delaume-Myard) mais on ne comprend pas pourquoi.

Ils tiennent le typique discours homophobe anti-lobby gay largement répandu parmi les personnes homos pratiquantes. Ils se contentent de taper sur le « milieu », et ne veulent remettre en cause que la visibilité de l’homosexualité, pas sa pratique. Ils pratiquent donc ce que le « mariage pour tous » justifie, même s’ils se disent contre.

Et de surcroît, ils croient en l’hétérosexualité et valident sa solidité. La totale! Leur discours est donc à la fois gay friendly et homophobe et hétérosexiste. Vu qu’ils pratiquent l’homosexualité, ils sont au moins pour le PaCS. Ils ne s’opposent mollement à la loi Taubira que dans ses conséquences sur la filiation, donc finalement ils ne s’opposent pas à la Loi Taubira (car celle-ci ne peut pas être scindée en deux : elle est un Tout entre identité-amour-fécondité).

Donc en tout cas, il faut que vous sachiez que le site Homovox est non seulement aux antipodes de ce que je peux écrire, mais est en plus une mauvaise piste au niveau des idées. Il décrédibilise notre combat et court-circuite nos arguments, quand bien même je ne doute pas de la sincérité et du petit courage qu’il a généré. Il constitue juste un pansement sur une plaie qui n’a pas été identifiée. Je ne veux pas nous voir associés, et encore moins « complémentarisés ». Car c’est faux, et ce n’est pas comprendre le « mariage pour tous ». Tout au plus Homovox contente la frange la plus homophobe, la plus light (Frigide Barjot lui a mis le grappin de dessus : CQFD) et la plus hétérosexuelle du mouvement. Ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout, mon combat !