Peut-on vraiment parler d’Amour dans le cas des « couples » homos ? Peut-on parler d’Amour quand la différence des sexes est exclue d’une union? Non. Je ne crois pas. Dans le meilleur des cas, il ne s’agit que d’amitié (et encore… une amitié amoureuse, donc un lien souvent ambigu, compliqué et violent, qui satisfait sans combler). L’Amour, c’est l’accueil de la différence. Universellement. Dès qu’on rejette l’autre, on n’aime plus. Tout le monde en conviendra. Et l’Amour plein, c’est l’accueil de la différence des sexes. Il n’y a pas d’Amour dans le rejet de la différence des sexes, dans la discrimination de l’être humain et de la source de son existence à savoir la différence des sexes. Qu’on soit célibataire ou mariés femme-homme, d’ailleurs. Je pense que les personnes homosexuelles en « couple » ne vivent pas l’Amour plein. Elles vivent au mieux une amitié sincère, mais pas une amitié vraie ni un Amour vrai. Seule la différence des sexes accueillie librement permet un don total de soi, et donne accès à la sexualité, à la vie dans tout son rayonnement. La relation homosexuelle donne seulement accès à la génitalité ; pas à la sexualité, pas à l’Amour plein, pas au mariage ni à la procréation. Si elle veut se donner l’illusion d’avoir accès à la sexualité, au mariage et aux enfants, elle force la Nature et l’Amour à devenir autre chose, elle Les abîme, en plus de parodier/massacrer aussi l’amitié.