rebelle

Série Le Rebelle

Soyez des révolutionnaires. Jamais des rebelles. Le rebelle vit dans et pour le paraître, contrairement au révolutionnaire qui est dans l’action et le verbe véritables. Le rebelle – ou celui qui se laisse étiqueter ainsi – n’est qu’un conformiste qui s’ignore, un suiveur qui, à la face du monde, casse et salit de temps en temps son image pour y demeurer excessivement/secrètement attaché et faire croire aux autres qu’il en est détaché. « Petit péteux » surjoue l’humilité, l’autoparodie et la destruction iconoclaste. Faux-semblant total ! « Ruse sublime du narcissisme : faire semblant de faire semblant d’être narcissique ! » écrivait à très juste raison Pierre Jourde dans La Littérature sans estomac (2002, p. 122)

James Franco

James Franco

Alors j’ai un service à vous demander : le jour (et c’est déjà arrivé : je me suis insurgé) où l’on me traitera (ou bien je me laisserais, par faiblesse, traiter) de « provocateur » et de « rebelle », pitié, râlez fort à ma place, ou bien achevez-moi !^^ Décollez s’il vous plaît cette terrible flatterie bobo gluante de mon visage (j’avais déjà écrit il y a 10 ans dans mon essai Homosexualité sociale la distinction capitale qu’il faut faire entre révolution et rébellion ; je l’ai rappelée sur mon code « Faux Révolutionnaires » de mon Dictionnaire des Codes homos). Elle se veut drôle et branchée. Elle m’horripile. Je suis pour la conversion (l’autre nom de la révolution), pas pour l’inversion (l’autre nom de la rébellion) !

Marlon Brando

Marlon Brando