Pour les combats à venir par rapport à la Loi Taubira, nous ne serons socialement crédibles et percutants que si nous montrons que nous luttons fermement contre les deux choses que nos détracteurs nous attribuent pour ne pas nous écouter : l’hétérosexualité et l’homophobie. Nous devons urgemment expliquer ce qu’elles sont, et dire ouvertement pourquoi elles sont une atteinte à l’Amour, aux personnes, à la famille et au Réel. Pour l’instant, aucun opposant au « mariage pour tous » n’a eu le courage d’afficher qu’il n’était pas hétéro et qu’il était révulsé par l’hétérosexualité. Il est temps que ça cesse, et que nous assumions de combattre cette parodie d’amour qu’est l’hétérosexualité, pour mieux défendre les couples femme-homme aimants. Lors des Manifs Pour Tous, notre slogan gagnant aurait dû être : « Tous unis contre l’hétérosexualité et l’homophobie ! » Toute l’incompréhension dans les débats réside dans cette justification implicite de tous de l’hétérosexualité (ce concept que même l’Église catholique ne défend jamais).