Ce que beaucoup ont du mal à comprendre, c’est que celui qui tient le discours du « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il a raison » en réalité déprime. Il détruit les gens et se détruit lui-même.