C’est vrai que j’ai un nom de famille espagnol. Mais n’oubliez pas que je suis né à Cholet, dans le Maine-et-Loire : la capitale de la Vendée militaire. Mon terreau, mes idées, ma foi sont typiquement vendéens. La révolution et la lutte contre la République laïcarde qui cherche à substituer à la différence des sexes et à l’Église la conscience individuelle de l’Homme qui prétend se créer lui-même, j’ai ça dans le sang. Et à jamais.

Tableau Henri de la Rochejacquelein, au Musée d'Histoire de Cholet

Tableau Henri de la Rochejacquelein, au Musée d’Histoire de Cholet