Le document de 2005 du Vatican sur l’entrée des séminaristes au sacerdoce souffre de l’écart d’interprétation d’un feu orange : certains le prennent comme un « STOP », d’autres comme une porte qui se ferme et qui invite à passer in extremis.