Le Réel humain est fondé sur la différence des sexes et fonde la différence des sexes. L’Amour incarné est fondé sur la différence des sexes et fonde la différence des sexes (les célibataires consacrés n’échappent pas à l’expérience de cet Amour puisque l’Amour de Dieu pour son Église est à l’image de la différence des sexes). Le mariage est par nature fondé sur la différence des sexes et fonde la différence. Les couples les plus solides et aimants sont fondés sur la différence des sexes et PARFOIS, dans un second temps, si ça leur est donné, fondent la différence des sexes et son fruit, l’enfant. Dire que la différence des sexes est annexe dans un couple et dans le mariage, c’est finalement attaquer le Réel, l’Humanité et l’Amour. Ni plus ni moins. Et dire que le sujet de l’homosexualité ou de l’Amour n’a rien à voir dans les débats sur le ‘mariage pour tous’, c’est très grave car c’est nier l’importance de la différence des sexes, et l’importance des raisons pour lesquelles est demandé le mariage (la première de ces raisons, qu’on le veuille ou non, c’est l’amour homosexuel). Suite à la ‘Manif pour tous’ du 13 janvier, nos détracteurs et nos hommes politiques pro-mariage-pour-tous sortent l’artillerie lourde, et parlent déjà d’ « amour » et d’ « homosexualité » à tout bout de champs. C’est bien plus vendeur que l’enfant et la famille (et même, que le mariage) !