En direct de Paris. Pour tous mes amis provinciaux qui s’interrogent et s’inquiètent, de mon côté, tout va bien. C’est le calme plat dans le 5e arrondissement. En voyant les infos à la télé, mes neveux me demandent si je manifeste. J’ai manifesté à ma manière… en me rendant ce matin à la cathédrale Notre-Dame de Paris pour me confesser (c’est ça, ma manifestation lol : la présence à la Manifestation divine !). Les rues parisiennes étaient quasi endormies à 10h, en plein centre. Les hélicos balayent de temps en temps le ciel. Beaucoup de Parisiens restent terrés chez eux. Sans doute que dans la journée, ils vont se détendre… et certains vont se réveiller. Ce soir, je dîne avec un pote à la Place d’Italie : je verrai bien où en est l’ambiance.

 

Par ailleurs, vous remarquerez que je n’ai pas pris la parole sur les réseaux ou sur mon blog par rapport aux Gilets Jaunes. Déjà parce que je suis en désaccord avec ce mouvement (qui n’a pas de message) ; ensuite parce que je préfère m’atteler à décrypter le mode opératoire de la Franc-Maçonnerie mondiale (et je crois que, même s’il se fait passer pour populaire, le mouvement des Gilets Jaunes est populiste et franc-mac : j’ai suffisamment étudié le motif de l’idéologie lumino-textile jaune dans la FM pour pouvoir le dire !) ; et tercio trimo, parce que – même si ce n’est pas dit car c’est le nouveau Padamalgam – je sens que les Gilets Jaunes sont portés par l’extrême droite (il n’y a qu’à voir comment la Réacosphère et le magazine L’Incorrect par exemple frétillent et attendent la castagne et la révolution des Gilets Jaunes comme une revanche sur la Révolution Française et contre la République, comme un mouvement de contre-Révolution : ils sont pathétiques. J’ai même vu des cathos bobos anars d’extrême droite composer « pour rire » des crèches avec des santons déguisés en Gilets Jaunes…). Donc trois raisons pour ne pas soutenir ce faux mouvement de libération.

 

Les Gilets Jaunes = la Manif des gens de droite et d’extrême droite qui ne s’assument pas comme tels
 

La rhétorique de la « souveraineté » populaire se marie parfaitement avec la revendication monarchiste


 

… même si les gens d’extrême droite ironiseront…


 

 

 

 

Les apprentis sont un statut franc-maçon


 

Les Gilets Jaunes, loin d’être un mouvement populaire de la base, est un mouvement de teinte populiste mais qui est mondialiste et créé par la Franc-Maçonnerie.