Il n’y a pas lieu de demander au président François Hollande de démissionner ou de partir, surtout dans le cadre d’une manifestation d’opposition à la loi du « mariage pour tous ». On ne démet pas un président, même si on n’est pas d’accord avec sa politique ! Ceux qui croient le contraire et qui hurlent pour la Manif du 26 mai « François, casse-toi! », confondent un ministre qui est NOMMÉ (et qui donc peut être congédié) avec un président qui est ÉLU.