Fascinantes, les 3 minutes d’interview du très franc-maçon archevêque de Paris Mgr Aupetit hier sur Radio Notre-Drame. On retrouve dans son discours tous les indices de la Bête luciférienne : ton bobo (donc faussement « cool », « distant » et rigolard, avec un phrasé à fond parigot, chez lui et chez la journaliste Marie-Ange de Montesquieu qui est une carriériste de la pire catégorie), emphase sur l’intelligence et la stratégie (Ils ne se prennent pas pour de la merde. Marie-Ange de Montesquieu, à la fin, cire même les pompes du prélat en le félicitant sur sa brillance intellectuelle coutumière : une horreur de flatterie cléricaliste… Et bien sûr, l’archevêque, après son coup de griffe – c’est le cas de le dire – à l’oecuménisme, préconise « l’intelligence« . Si ce n’est pas luciférien, qu’est-ce que c’est…), auto-animalisation involontaire pour justifier ses propres attitudes violentes et ses menaces proférées (Monseigneur invoque l’instinct de survie animale – les « réflexes un petit peu primaires » – qui risque de le faire, lui et ses collègues prêtres, « aboyer très fort » contre la censure des messes). Ça fait beaucoup – vous ne trouvez pas ? – en moins de seulement 3 minutes…