Soyons clairs : il n’y a pas eu de véritable débat équitable sur le « mariage pour tous » en France, malgré l’illusion d’écoute qu’ont simulée nos ministres. Rien que le temps de parole laissé aux Français auditionnés par le rapporteur officiel du projet de loi, le député PS Erwann Binet, fait frémir : 399 minutes pour les intervenants favorables au l’ « ouverture du mariage » ; 212 minutes (quasi moitié moins!) pour les intervenants défavorables au projet de loi. Pouvons-nous accepter cette confiscation pure et simple du débat ?