C’est si drôle et convivial, la différence des sexes ! Pourquoi chercher socialement à la gommer, à dire qu’elle est accessoire ou qu’elle ne devrait pas exister ?