En fait, mon hypothèse, c’est que les journalistes d’Aleteia, c’est en fait un robot. Il n’y a personne derrière. En plus, c’est l’été, ils se sont barrés, ils lancent leurs nouveaux « Dix Commandements » ou leurs « discours de la méthode » journaliers pour donner l’impression qu’ils sont là. C’est pré-écrit et même peut-être écrit à leur place par des algorithmes. Ça se tient, non?