Eh merde… Le Pape François soutient le Revenu Universel (qui, comme je l’avais écrit dans Homo-Bobo-Apo est la Marque de la Bête, la puce).
 

 

Et quand je lis que certains catholiques voient dans la décision de Macron de « remettre la dette des pays pauvres » un merveilleux acte de bonté quasiment évangélique – alors que ça ne lui coûte pas très cher puisque c’est une colonisation économique déguisée -, je frémis. Quand je vois que les cathos tradis en sont encore à applaudir le Cardinal Sarah (c.f. l’article de Charlotte d’Ornellas ; là encore, je vous renvoie au chapitre sur les « pétasses catholiques » actuelles dans Homo-Bobo-Apo, chapitre 2), et sont applaudis massivement pour ça, je frémis doublement.
 

 

Étant donné que ça se casse la gueule autour de moi (pas en moi, je vous rassure mais dans ma propre famille, chez mes amis, dans l’Église), je me concentre désormais sur ce que j’ai de mieux à faire (le montage et la sortie de mon documentaire), sans m’attarder en chemin. Je vais continuer à faire mon devoir, jusqu’à ce que je ne puisse plus.