Quelle claque, cette homélie que j’ai eu la chance d’entendre ce matin à la messe de saint Nicolas des champs (pas du chardonnet), par le jeune prêtre Benoît d’Arras! Magistrale. On était tous scotchés. Pourtant, le thème – le pardon – était casse-gueule et rebattu. J’ai cru au départ qu’il allait nous servir la soupe habituelle du « Il faut pardonner inconditionnellement à ses ennemis », bla bla. Mais pas du tout. Le père d’Arras a axé son homélie sur les faux pardons, et nous a tous démasqués. C’était énorme. Écoutez ça : c’est pas long. Et c’est thérapeutique !
 

 

 

(Vous pouvez même télécharger le podcast et le donner aux personnes pour qui il sera utile.)