Quand je vous dis que le boboïsme (qui est loin d’être une « étiquette » ou une insulte ou un subjectivité : c’est une idéologie réelle et dangereuse) est actuellement plébiscité par la bonne bourgeoise versaillaise pseudo « catholique »… Bertille, Alix, Aliénor, Isaure, Sybille, Adé, Agathe, Maïlys, Capu et Marie-Émérentienne adooorent l’abstrait et les salons bouddhisants, et me trouvent « bien fermé » de critiquer leur aveuglement. La Fin des Temps est bien là, mes amis !