Je ne supporterais jamais d’avoir à vie mon nez et ma tête collés à une Bible : voilà pourquoi je ne serai jamais protestant. 😉