Petite pause réflexive dans mon travail…
 

Je repense à la chance inouïe qu’a eue et qu’a encore la ville de Cholet (ma ville de naissance) – et en particulier le collège Jeanne d’Arc où j’ai passé ma scolarité – d’abriter un OVNI et un artiste tel que le prof de musique Thierry Jamard. Son « Club Musique », ses compositions et spectacles, ses comédies musicales (en particulier « Rencontre », « Décibels », « Machination »), ont complètement construit ma sensibilité musicale et celle de nombreuses générations d’élèves. Fan des Beatles, de Queen et de Michel Berger, il a révolutionné la vie de beaucoup d’élèves, éveillé notre créativité et notre sensibilité. C’est même impensable qu’un musicien de cette qualité se soit retrouvé perdu dans une ville comme Cholet, quand ses chansons auraient mérité une audience parisienne et nationale. En tout cas, je réalise le privilège que la Vie (Jésus) m’a fait.