Ce qui me sidère, c’est le mépris du mot « homophobie » par les pro-Vie « catholiques ». Ils n’ont aucune connaissance du sujet, et le pire, c’est que leur ignorance crasse, qui devrait leur faire honte et les rendre doux à notre égard (je parle de nous, personnes homosexuelles catholiques continentes) les rend agressifs et méchants. C’est le monde à l’envers !