La loi du « mariage pour tous ceux qui le désirent » est un alibi collectif lamentable, qui cache les véritables drames que vivent les personnes homosexuelles, les violences que certaines s’infligent entre elles et infligent à la société.  Une négation de l’amour concret, incarné.