Arrêtez de me casser les couilles avec votre focalisation sur les enfants et l’adoption! Ils ne sont pas le noyau du problème du « mariage pour tous », ni la raison pour laquelle cette loi va passer en France. Ceux qui veulent que le mariage soit donné aux couples homos n’avancent que l’argument de l’AMOUR (l’amour des personnes homos d’une part, et l’amour vécu dans le couple homo d’autre part). Très rares sont ceux qui demandent le « mariage pour tous » au nom des enfants. Tant que nous n’aurons pas conscience que l’enjeu du débat se situe principalement dans le jugement de l’amour homosexuel en tant qu’acte (c’est-à-dire le jugement sur les couples homos), indépendamment du jugement des personnes homosexuelles, et que ce jugement n’est majoritairement accueilli dans la société que s’il est exprimé par des personnes homosexuelles, nous répondrons à côté. Certes, les conséquences de la loi sur les enfants et la filiation sont déjà une raison suffisante pour s’opposer au « mariage pour tous », mais certainement pas la raison principale ni celle qui doit être mise en avant dans les discussions. Par pitié, cessez de nous parler de la famille et des enfants! La question du mariage telle qu’elle est comprise par l’ensemble des Français se joue sur la réflexion sur l’amour, sur le couple, et au fond sur la reconnaissance de la différence des sexes comme socle d’amour (socle jugé indispensable ou annexe selon les avis).