Regardez l’équipe de 7 femmes entourant la lyonnaise Anne Soupa, Présidente du Comité de la Jupe, qui mène actuellement son combat pour l’ordination des « femmes-prêtres ». Je vous présente sa loge maçonnique rainbow :
 

Droites, franches et fières comme les colonnes du Temple de Salomon


 

1) Laurence de Bourbon-Parme : la princesse qui s’était choisi comme pseudonyme pierreux « Gemme » ( !!) et qui a fait appel au soutien des loges maçonniques pour consolider sa fondation…
 

2) Claire Conan-Vrinat : la théâtreuse-psychologue pin-up qui s’annonce comme « diacre »…
 

3) Sylvaine Landrivon : la lyonnaise qui pense que la femme « se modèle » et « remodèle », que l’Église serait « misogyne », et que Marie-Madeleine serait plus importante que la Vierge Marie autour des apôtres…
 

4) Hélène Pichon : la fervente défenseur de l’Union Européenne, de Robert Schuman* (hmmm… ça, ça sent la Franc-Maçonnerie ecclésiastique) et des « familles » dites « homoparentales »…
 

5) Marie-Automne Thépot : la spécialiste de l’« innovation » et de la « (co-)construction », défendant le « lien social » et la « solidarité »… tous ces concepts chers à la Franc-Maçonnerie.
 

6) Christina Moreira : la fervente militante des « droits LGBT », qui s’annonce comme « prêtre » (elle appartient au mouvement des femmes prêtres catholiques et romaines) et qui est fascinée par le concept – illuminati et luciférien – de lumière (elle se fait même appeler « Luz Galilea » sur Facebook, d’ailleurs…).
 

7) Loane Rocher : l’auto-proclamée « massothérapeute et psychothérapeute spirituel » au nom très pierreux, fanatique « du Vivant » (comme tous les monistes francs-maçons), est en réalité un homme transgenre. Il se dit « femme » depuis 10 ans, et fait partie de la Communion Béthanie (association LGBT dirigée par Jean-Michel Dunand), mais a vécu « sa vie d’homme pendant 52 ans ».
 

Bonne journée à tous : Dieu est une femme pierreuse lumineuse et solaire !
 

 

N.B. : Concernant les accointances entre Robert Schuman et la Franc-Maçonnerie ecclésiastique, lire le chapitre II de mon livre Homo-Bobo-Apo.