Ce matin, le Padreblog se félicite de la stupidité censurante de la maire de Paris Anne Hidalgo face aux affiches pro-Vie de l’Alliance VITA dans certaines gares parisiennes. Alors certes la réaction d’Anne Hidalgo est stupide… mais avec elle, j’ai envie de dire qu’on a l’habitude. Mais la réjouissance et les messages des militants pro-Vie (pour la plupart catholiques planqués et pas assumés) ne volent guère plus haut. Parce qu’ils sont hétérosexuels/hétérosexistes (l’hétérosexualité sacralise la Différence en soi, alors que jamais l’Église Catholique ne vénère la ou les différences ; et de plus, l’hétérosexualité défend la différence des sexes en soi, alors que jamais l’Église Catholique n’a dit que celle-ci était une garantie d’Amour ni un idéal), natalistes (alors que jamais l’Église Catholique n’indique la famille, le mariage, la procréation et l’enfant comme uniques horizons de bonheur et de sainteté), matriarcaux et féministes (alors que l’Église Catholique n’a jamais fait de la femme une déesse), patriarcaux et virilistes (alors que l’Église Catholique ne défend pas que le Père ou le Fils : Elle défend aussi l’Esprit Saint), vitalistes (alors que l’Église Catholique n’a jamais défendu « la Vie »… Qu’est-ce que c’est que ce combat de merde, sérieusement ??). Les catholiques pro-Vie, en s’alignant sur les arguments du Monde, et en plus en se réjouissant de leur soumission en la faisant passer pour une rébellion magnifique, font preuve de la même bêtise que les détracteurs.
 

Seigneur Jésus, sauve-nous des bobos… mais surtout des bobos cathos